Le cloud computing pour tous ?

l'externalisation contre le traitement local

Gestion: Proposé par Max Bertin actualisé le 04 oct. 2020

Il peut être utile, de temps à autre, de prendre le contrepied des thuriféraires de certaines tendances qui voudraient imposer leur vision du monde, ici celle du Cloud Computing et de la transition numérique à marche forcée.

Le confinement dû à l'épidémie de Covid-19 et les encouragements de la ministre du travail, en poste en mars 2020, ont incité, contraint dans certains cas, nombre d'entreprises à recourir exceptionnellement au télétravail, souvent dans l'impréparation.

Forts de cette situation, les zélateurs de l'externalisation des outils informatiques, du monde sensationnel du partage et de la collecte de données, se sont lancés dans une campagne promotionnelle sans précédent. Comme quoi, en toute chose malheur est bon.

Les arguments que les promoteurs du Cloud Computing utilisent pour critiquer, dévaloriser l'informatique en local :

  • Collaboration difficile par échanges de courriels;
  • Stabilité et fiabilité insuffisantes des VPN;
  • Coûts supplémentaires de mise en œuvre et d'utilisation;
  • Sécurisation partielle des accès à distance;
  • Adaptation insuffisante des logiciels pour le travail à distance;
  • Fichiers volumineux sur les serveurs internes;
  • Meilleure réponse aux enjeux business;
  • Enjeu incontournable pour l’économie;
  • Moindre compétitivité causée par le retard dans la transition numérique.

Assénant à coup de statistiques et d'études de marchés, commandées pour les besoins de la cause, de pseudo-vérités pour forcer votre conviction.

Enumérant des évidences en forme de séries de recommandationsj'aurais pu dire défonçant des portes ouvertes à suivre impérativement.
Dénombrant, inventant des défis à relever de toute urgence. Selon certains, ce serait même une question de survie pour votre entreprise.

Je ne discuterai pas le bien-fondé de ces arguties, laissant chacun trouver sa réponse.

Selon les propagandistes de l'informatique en nuage, le Cloud Computing aplanirait toutes les difficultés.

Mieux, ils vous encouragent à en constater tous les bienfaits en migrant, sans délai, toutes vos données dans le Cloud et en accélérant votre transition numérique.

Sauf que, hormis les promesses répétées d'un avenir informatique radieux, vous n'avez ni testé, ni vérifié préalablement la réalité de tous les avantages promis. Or, une fois la migration vers le Cloud engagée, il n'y a pas de retour en arrière possible.

Ne vous laissez pas séduire par un techno-langage abscons, mais faites des choix en fonction de vos besoins réels et non pas des possibilités que permettent les dernières avancées techniques.

Remarque: A contrario de certaines affirmations péremptoires, les technologies du cloud ne sont pas nouvelles dans leur ensemble et s'appuient sur des techniques éprouvées et déjà anciennes, pour l'univers informatique, de la virtualisation dont le Cloud Computing a relancé leur développement. En simplifiant, le cloud Computing fait à distance (l'externalisation) ce que vous faites ou faisiez dans les locaux de votre établissement.

Le cloud expliqué: Le Cloud est composé par un ensemble de ressources virtualisées facilement utilisables et accessibles (telles que matériel, plateformes de développement et/ou services). Ces ressources peuvent être reconfigurées dynamiquement pour s'adapter à une charge variable permettant également une utilisation optimale des ressources. Cette réserve de ressources est généralement exploitée selon un modèle de paiement à l'utilisation.

Lecture complémentaire: Sécuriser l'utilisation du numérique.

Print Friendly and PDF - fleche retour au debut
.