Gérer la réputation en ligne de votre entreprise.

Une bonne réputation se maintient en ne commettant pas d'erreurs.

La gestion de la réputation d'une entreprise sur Internet, c'est comme soigner l'image de marque de celle-ci. Rien de bien nouveau sur le principe ! Sauf qu'avec Internet, n'importe qui peut "lâcher un com." sur votre site Web, votre page Facebook et autres réseaux sociaux. Pour peu que le commentaire soit défavorable, il peut être très préjudiciable.

Avant Internet, pour une PME, la communication, disons plutôt, la publicité était à sens unique et le retour se faisait par le bouche-à-oreilles. On parlait de bonne ou mauvaise réputation et pour les plus connues d'image de marque.

Internet a changé la donne ! La publicité est devenue de la communication bi-directionnelle et pas forcément à l'avantage de l'entreprise.

Devant un mauvais commentaire sur un réseau social, il n'est pas possible de se contenter d'un haussement d'épaules et de laisser les choses en l'état. Il faut être réactif.

Un mauvais commentaire sera visible, lisible plus longtemps que les récriminations d'un client au téléphone ou en magasin et ainsi avoir plus de répercussion. Ne serait-ce que parce que vous ne faites pas une surveillance constante des commentaires.

D'où la nécessité d'organiser la gestion de votre e-réputation ou tout du moins de ne pas faire d'erreurs.

Pour être un atout pour votre entreprise, les réseaux sociaux nécessitent une maîtrise complète de leurs usages pour obtenir les effets espérés. Mal gérés, ils peuvent tout aussi bien se révéler catastrophique pour l'image de votre entreprise.

L'utilisation des réseaux sociaux doit s'inscrire dans une réflexion globale de marketing et non pas sur un coup de tête.

Quand je parle de réflexion globale, je ne pense pas à un plan marketing devant mettre en œuvre de multiples canaux de communication et nécessitant des budgets qui n'existent que rarement dans les PME. Non, il s'agit plutôt d'étendre ou d'améliorer la visibilité de votre entreprise sur Internet en complément de son implantation physique (IRL) et de son image auprès de la clientèle.

Comme je l'ai déjà évoqué dans cet article à propos des sites Web, il est devenu difficile voire impossible de faire l'impasse sur Internet et les réseaux sociaux. Particulièrement, parce qu'ils attirent de plus en plus de personnes, source possible de nouveaux clients.

Et plus qu'une utilisation inconsidérée ou excessive, l'excès nuit en tout, il est préférable, dans les débuts, d'en faire un usage modéré. Vous éviterez, ainsi, des retours de bâtons, d'expérience comme l'on dit aujourd'hui, fâcheux.

Pour débuter, vous pouvez créer une page au nom de votre entreprise affichant les informations essentielles (nom, descriptif, zone d'activité, contacts...) et insérer un lien qui renverra vers votre site Web pour générer du trafic supplémentaire.

En France, la majorité des PME sont des entreprises locales ou régionales et au plus nationale, ayant des zones de chalandise correspondantes. Quoique l'on vous en dise, vous n'irez pas, sauf exception, livrer à l'autre bout de l'U.E. et Le Web n'est qu'une prolongation de votre entreprise ou activité sur Internet !

Les réseaux sociaux font partie de l'évolution des usages et de la transition numérique des entreprises. Mais continuez à penser "local". Vos clients, actuels ou nouveaux, sont à proximité de votre porte. Laissez-la grande ouverte.

Print Friendly and PDF - fleche retour au debut