Les outils numériques

La transition numérique, dont certains en font l'alpha et l'oméga du développement de l'entreprise n'est pas arrivée ex abrupto.

Avant, et dès le milieu des années 1970, l'informatique, la micro-informatique de gestion sont entrées dans les entreprises, traitement de textes, comptabilité, paye, robotique et guichets automatiques. Ces outils ont diminués les tâches répétitives et ont modifiés les techniques, les compétences, les fonctions dans l'entreprise.

L'arrivée d'internet a amplifiée ces changements avec les échanges électroniques. Il n'est plus nécessaire d'attendre le passage du facteur pour recevoir les courriers de clients ou de fournisseurs, ses relevés bancaires, pas plus qu'il ne soit utile de se déplacer jusqu'au bureau de poste pour envoyer des courriers recommandés, les devis, les factures, les déclarations sociales, des pièces au comptable ou à l'avocat. Avec l'amélioration des réseaux, les échanges électroniques se sont développés entraînant un gigantesque besoin de numérisation, même dans les TPE ou pour les travailleurs indépendants et les professions libérales.

Le numérique en entreprise

Ce sont les logiciels, les échanges électroniques, (courriel, achat et paiement en ligne, télé-procédures fiscales ou sociales) les réseaux sociaux, l'Internet, le Web, l'e-commerce, la géo-localisation, la collaboration, la mobilité, la dématérialisation et l'archivage, etc…

La Transition Numérique est présentée comme le futur de l’économie française au point que depuis 2012 le gouvernement a mis en place un programme pour aider les TPE et PME à se former et à intégrer des nouveaux usages dans leurs entreprises. La secrétaire d’Etat en charge du numérique, Axelle Lemaire envisage même de une aide financière selon usine-digitale.fr

Pour en savoir plus sur ce programme Transition numérique

Parmi les dirigeants de TPE et PME, nombreux sont ceux qui considèrent la transition numérique de l’activité de leurs entreprises comme une contrainte et hésitent encore à investir dans le numérique.
Si l'on peut avancer un certain nombre d'arguments tels que le manque de temps et d'argent, la crainte de perte d'indépendance liée à l'absence de maîtrise de ces nouvelles technologies, le dernier obstacle à surmonter, mais pas le moindre, reste l'incidence de la Transition Numérique sur un modèle économique connu et maîtrisé.

Mais la contrainte est forte, notamment avec la fin programmée du téléphone fixe analogique entre 2021 et 2024 selon les régions, obligeant à accélérer la transition numérique en passant à la téléphonie en VOIP.

Pour en savoir plus :
Sur le site netpublic.fr vous trouverez 5 guides pratiques pour réussir votre transition numérique.

Quelques liens supplémentaires :

Print Friendly and PDF - fleche retour au debut