L'intelligence artificielle cela existe ou pas?

Techno: Proposé par Max le 11 janv. 2018, actualisé le 10 Oct. 2018

Bien qu'on ne cesse de nous le répéter, faut-il croire à la réalité de l'intelligence artificielle. Probablement que cela doit exister puisqu'un Président a déclaré prévoir un budget de 1,5 milliard d'euros sur le quinquennat.

L'intelligence artificielle, c'est, avant tout, une expression où l'on a accolé deux concepts pour en faire un nouveau, , dont le sens est, en général, assez mal défini, sans rapport avec les concepts d'origines.

Dans cette expression, intelligence artificielle, en abrégé I.A., couramment utilisée par des gens ignorants ce dont ils parlent, il y a surtout de l'artifice et peu d'intelligence. Comme c'est nouveau, chacun y met le sens qu'il comprend. Une sorte d'auberge espagnole lexicographique. Pourtant, il ne s'agit tout simplement pas d'intelligence, même artificielle, mais d'algorithmes.
Au début était l'algorithme Un algorithme est une suite d'opérations ou d'instructions permettant de résoudre un problème ou d'obtenir un résultat à partir d'éléments fournis.: Tant que la suite d'opérations et d'instructions était comprise par leur auteur, c’est-à-dire, que tant que le résultat obtenu était prévisible et que le mathématicien maitrisait la méthode de résolution, l'algorithme n'était qu'un outil.

A partir du moment où les mathématiciens et informaticiens ont élaborés des algorithmes dont ils n'étaient plus capables de décrire les processus ni d'évaluer et encore moins de prédire le résultat final, ce type d'algorithme fut qualifié d'intelligence artificielle, sûrement par abus de langage.

Cette pseudo-intelligence utilise des modèles, des bases d'exemples qui permettront à l'algorithme de déterminer ce qu'il y a à comprendre. Ces exemples sont puisés dans de gigantesques bases de données, données massives ou Big Data, devant permettre à ces nouveaux algorithmes, incontrôlables par leurs concepteurs, d'apprendre et de construire des réponses acceptables. Enfin, pas toujours acceptables. L'exemple d'Amazon et de son logiciel de tri des candidatures dopé à l'I.A qui s'est révélé être, à l'usage, sexiste. Le contraire du but recherché, selon Amazon, rapporté par fr.reuters.com ou ICI au format PDF

Comme toujours ce n'est pas l'outil qui est à blâmer mais l'usage qu'il en ait fait.

Si les I.A sont trop spécialisées pour être comparées à l'intelligence humaine, il ne sera possible de parler d'I.A. que lorsque l'on aura réduit la taille des super-calculateurs à celle d'un cerveau humain et que cette I.A. fonctionne sur piles.

Puisque il est impossible de faire l'inverse, à moins qu'avec la réalité augmentée on fasse d'un crétin, un super crétin.

D'ici là, ces super-calculateurs ne servent qu'à déterminer un énième nombre premier, entre autres...

Complément: Critiques de l'intelligence artificielle de l' émisssion la tête au carré du 22 nov .2018 sur franceinter.fr ou télécharger le fichier audio.

Print Friendly and PDF - fleche retour au debut Retour en haut de page.