Abrégé de cryptage.

Une très brève et très courte approche du cryptage.
Techno: Proposé par Max actualisé le 14/08/2017

L'important dans le chiffrement de données, ce n'est pas tant l'algorithme utilisé que la clef ayant servie au cryptage et nécessaire au décryptage.

Sans la clef de chiffrement, le déchiffrement est quasi impossible.

Une clef de chiffrement ou de déchiffrement
Il existe plusieurs types de clefs correspondant aux types d'algorithmes utilisés.

Chiffrement par clef symétrique ou secrète.

Système de chiffrement le plus ancien, mais pas le moins performant. Avec le chiffrement par clef symétrique ou clef secrète, une seule clef est nécessaire et utile pour le chiffrement et le déchiffrement. Mais, pour conserver la confidentialité, il faut autant de clefs que d'interlocuteurs.
La transmission de la clef de chiffrement doit être fortement sécurisée pour maintenir la confidentialité et l'authentification de l'expéditeur.

Chiffrement par clef asymétrique ou publique

Le chiffrement à clef asymétrique utilise une paire de clefs,l'une publique, l'autre privée. La clef publique fait l'objet d'une diffusion alors que la clef privée n'est jamais transmise et doit rester secrète.
Avec le chiffrement asymétrique, la clef de chiffrement est la clef publique tandis que la clef de déchiffrement est la clef privée.
Ainsi, un expéditeur, voulant envoyer un message crypté à un destinataire, utilisera la clef de chiffrement publique du destinataire. Ce dernier utilisant sa clef privée pour déchiffrer le message.

Ce système de clefs privées/publiques est également utilisé dans la signature numérique pour l'authentification de l'émetteur d'un message. A la différence, que l'expéditeur utilise sa clef privée pour crypter son message et que le destinataire utilisera la clef publique pour s'assurer de l'identité de l'expéditeur.

Avantages et inconvénients supposés des deux méthodes.

Clef symétrique :

  • Rapidité de calcul du chiffrement et du déchiffrement.
  • Les informations chiffrées avec une clef symétrique ne peuvent pas être déchiffrées par une clef symétrique différente.
  • Certitude de l'identité de l'émetteur tant que la clef reste secrète.
  • Multiplication du nombre de clefs car pour conserver la confidentialité des données il faut avoir une clef par couple de correspondants.
  • Toute personne, autorisée ou non, possédant la clef peut indifféremment chiffrer et déchiffrer les messages envoyés avec cette clef.
  • la sécurité de la transmission d'une clef symétrique doit être maximale.

Clef asymétrique :

  • Confidentialité assurée car il n'est pas nécessaire de transmettre la clef privée de décryptage.
  • Un seul jeu de clefs privée/publique est nécessaire.
  • A efficacité égale, une clef asymétrique doit être plus longue qu'une clef symétrique et de ce fait nécessite beaucoup plus de calcul.
  • Authenticité incertaine de l'expéditeur.

Glossaire :

  • Chiffrement : Processus de transformation des informations de façon à les rendre inintelligibles à toute personne autre que le destinataire.
  • Force brute (Brut force en anglais) : la force-brute consiste à tester chaque clef possible jusqu'à trouver la bonne.
  • Clef de chiffrement : La taille des clefs de chiffrement est exprimée en bits. La difficulté à essayer toutes les clefs possibles augmente avec le nombre de bits utilisés. Ajouter un bit à la clef double le nombre de clefs possibles, ajouter dix bits augmente le facteur de plus d'un millier.

En savoir plus sur le chiffrement : symétrique et plus généralement de données.

Print Friendly and PDF - fleche retour au debut